Le Projet

Le Projet en bref

Sustainability and Tourism in the Mediterranean (S&T Med) est un projet stratégique cofinancé par l’Union européenne à travers le Programme IEVP CT « Bassin Maritime Méditerranée » 2007-2013.

Le Projet S&T MED vise à promouvoir le développement durable et la gestion du tourisme côtier par:

  • L’application des régimes de gestion conjointes privées et publiques pour la valorisation et la promotion des atouts naturels et culturels, également basée sur des analyses scientifiques et statistiques des modèles écologiques et des tendances touristiques;
  • La création d’un réseau méditerranéen des destinations côtières qui offrira une plus grande visibilité et attraction sur les destinations.

3

Zones cibles

4

Partenaires scientifiques

€ 4.4

Contribution IEVP

La Stratégie du Projet est basée sur la reconnaissance du rôle crucial  joué par la diversité culturelle et biologique dans l’attraction des destinations  côtières méditerranéen et leur développement économique, partant, la nécessité de gérer cette énorme patrimoine d’une manière durable en respectant les valeurs sociales et culturelles locales ainsi que les écosystèmes environnementaux et les services associés.

cerchioLe Projet a trois zones cibles: Sinis et Isola di Mal di Ventre en Italie, Mahdia en Tunisie et Aqaba en Jordanie.

Le Projet s’appuie clairement sur la valeur ajoutée transfrontalière. En effet, il offre une occasion unique pour les destinations concernées et les partenaires, d’apprendre les uns des autres à travers une expérience de partage et de réseautage continu. Cela a, à son tour, des effets tangibles sur les processus de prise de conscience et l’amélioration de compétences des décideurs et des opérateurs locaux, et à travers la création de modèles de gestion sur mesure adaptées aux contextes méditerranéens. Le Projet permettra aussi d’améliorer la compétitivité et l’attractivité des destinations concernées, grâce à la création du réseau des destinations côtières durables qui sera promu en conséquence.

Le budget total du Projet est de € 5,000,000; la contribution IEVP s’élève à  4,393,295.77.

Les activités du Projet se termineront le 30 Juin 2016.

Partenaires

Le Projet compte sur les contributions scientifiques et techniques spécifiques d’une variété de Partenaires qui ont mis à disposition leur expertise et leur expérience pour la mise en œuvre du Projet. Plus spécifiquement:

Gouvernement National

Le Ministère Italien du Patrimoine Culturel et du Tourisme (MIBACT) est responsable de la coordination générale, du développement du modèle DMO et ses lignes directrices, de la création du réseau international et de l’Observatoire transnational, ainsi que des activités de communication et de promotion.

Partenaires scientifiques

La Stazione Zoologica Anton Dohrn de Naples, avec un rôle consultatif scientifique pour la  conservation de la biodiversité, est responsable de la surveillance de l’environnement dans les trois zones cibles du Projet.

L’Université appliquée d’Al-Balqa en Jordanie, est chargée du pilotage de la application du modèle DMO ainsi que de la formation et des activités de renforcement des capacités et est responsable du développement des alliances commerciales.

L’Université pour étrangers “Dante Alighieri” de Reggio Calabria, en Italie, est chargée de la formation et des activités de renforcement des capacités.

L’ Institut National des Sciences et Technologies de la Mer (INSTM) en Tunisie, est responsable de l’implémentation local du système de surveillance de l’environnement dans le Gouvernorat de Mahdia.

Autorités locales

La Région Sardaigne contribue aux activités de communication et en particulier à la promotion du tourisme sous-marin.

La Municipalité de Mahdia contribue à appliquer le modèle DMO selon les caractéristiques spécifiques de sa destination.

Aire Marine Protégée / Parc Marin

La Municipalité de Cabras, autorité de gestion de l’Aire Marine Protégée “Penisola del Sinis/Isola di mal di Ventre“ en Italie, contribue à la définition du modèle DMO et à la application du DMO selon les caractéristiques spécifiques de sa destination.

Le Parc Marin d’Aqaba en Jordanie, contribue à la application du modèle DMO selon les caractéristiques spécifiques de sa destination.